L’ÉQUIPE DU LÉPAC

L’équipe de recherche : pour mener ses projets, le Lépac s’appuie sur une équipe de chercheurs diplômés en relations internationales, sciences politiques, géopolitique, économie, cartographie, aménagement du territoire et sciences de gestion.

JEAN-CHRISTOPHE VICTOR (1947-2016), cofondateur.

Après le diplôme de l’École des langues orientales et un doctorat en anthropologie, Jean-Christophe Victor avait rejoint le ministère des Affaires étrangères, d’abord en poste en Afghanistan, puis au Centre d’analyse et de prévision, à Paris. Cofondateur de l’association Action contre la faim, il a participé à de nombreuses missions humanitaires en Afghanistan et au Pakistan, et publié La Cité des murmures (Éditions Lattès, 1986) ouvrage décrivant l’entrée des Afghans dans la guerre, au cours de la décennie 1980. En 1991, il fondait le Lépac, un centre pluridisciplinaire de recherches en relations internationales spécialisé dans la cartographie, la pédagogie et la transmission des connaissances. Il y était notamment chargé de la formation à l’international auprès d’entreprises françaises et européennes, de collectivités territoriales et auprès de l’Union européenne. Jean-Christophe Victor enseignait par ailleurs la géopolitique dans les universités et les instituts culturels français à l’étranger. Il avait par ailleurs développé depuis 1991 un concept inédit, Le Dessous des Cartes, magazine géopolitique diffusé chaque semaine sur ARTE et TV5, et préparé avec le département du Jura et la région Franche-Comté, l’ouverture en 2017 du premier musée français consacré aux mondes polaires et aux enseignements qu’ils dispensent. Fils aîné de l’explorateur polaire Paul-Émile Victor, Jean-Christophe Victor était marié et père de quatre enfants.


VIRGINIE RAISSON-VICTOR, Présidente, cofondatrice.

Diplômée en relations internationales et géopolitique, ancienne experte attachée à l’Union européenne, Virginie Raisson-Victor est chargée à de nombreuses reprises, de conduire des missions d’analyse, de négociation et d’évaluation par des organismes comme la Direction des affaires stratégiques du Ministère des Affaires étrangères, Médecins sans frontières ou l’Unicef. Conférencière active en France et à l’étranger, Virginie Raisson-Victor intervient également régulièrement dans la formation de diplomates, de cadres internationaux et autres administrateurs de collectivités. Parallèlement, elle participe à de multiples projets culturels portant sur les questions internationales. En plus des nombreux travaux d’analyse et de cartographie qu’elle a publiés dans des revues et des ouvrages francophones, Virginie Raisson-Victor est, depuis 1992, un auteur régulier pour le magazine de géopolitique Le Dessous des Cartes diffusé sur la chaine franco-allemande Arte, et coauteur des deux premiers volumes de l’Atlas du Dessous des Cartes. En novembre 2010, elle publie le premier atlas de prospective internationale 2033, Atlas des Futurs du Monde (Robert Laffont), dans lequel sont abordés la plupart des grands enjeux internationaux : démographie, migrations, urbanisation, agriculture, eau, biodiversité, ressources naturelles, énergie, climat et catastrophes naturelles. En novembre 2016, elle publie un nouvel opus intitulé 2038, Les Futurs du Monde (Robert Laffont), dans lequel elle envisage les ruptures économiques, écologiques, technologiques, sociales et sociétales susceptibles de marquer les décennies à venir.


ANNE-SOPHIE CAMBAY, directrice générale.

Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences-Po) en économie et finance, Anne-Sophie Cambay apporte son expérience de vingt-cinq ans dans le développement de franchises et marchés. Dans son activité de consultante en business development, elle accompagne des structures dans leur expansion, notamment à l’international, au travers d’une réflexion stratégique, de marque et de pénétration de marchés. Anne-Sophie Cambay est active dans les secteurs de la finance (banque privée, fusions et acquisitions), du luxe, des biens de consommation et du caritatif.


TARIK EL AKTAA, chercheur, directeur adjoint.

Économiste de formation et diplômé en relations internationales, Tarik El Aktaa est spécialiste des questions énergétiques et des politiques commerciales. Chercheur au Lépac et directeur-adjoint depuis 2009, il y suit notamment les problématiques liées à la globalisation économique et financière et aux modèles économiques alternatifs. Coordinateur du programme de recherche prospective Les Futurs du Monde et contributeur aux ouvrages éponymes, Tarik El Aktaa est également chargé de superviser la conception et la production graphiques et cartographiques du Lépac. Il enseigne par ailleurs l’économie à de futurs ingénieurs d’affaires en haute technologie.


DELPHINE LECLERCQ, chercheuse.

Docteure en géographie politique de l’Université de la Sorbonne, Delphine Leclercq est spécialiste du Pakistan et du Cachemire dont elle analyse l’environnement et les évolutions possibles. Rédactrice de très nombreuses notes de recherche préparatoires aux productions du Lépac, elle intervient notamment à toutes les étapes de la fabrication des émissions du Dessous des Cartes dont elle assure le contrôle scientifique depuis qu’elle a rejoint l’équipe en 2010. Elle est par ailleurs chargée de coordonner les travaux cartographiques du Lépac pour tous les projets de collaboration européenne auxquels il prend part.


ANTOINE SCUVÉE, chercheur.

Titulaire d’une licence (Université de Namur) et d’un master (Paris-Sorbonne Paris IV) de géographie, Antoine Scuvée rejoint le Lépac en 2014 pour renforcer l’équipe des Futurs du Monde. Mordu de cartes et de systèmes d’information géographique (SIG), il s’intéresse tout particulièrement à leurs applications concrètes. Passionné par l’Afrique, l’agriculture et la démographie, il aime aller à l’encontre des idées reçues, ô combien nombreuses sur ces sujets. Aujourd’hui, il travaille essentiellement sur Le Dessous des Cartes.


GUILLAUME GANDELIN, chercheur.

Titulaire d’un master de relations internationales de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence (Sciences-Po), Guillaume Gandelin est spécialiste de l’Asie du Sud, et plus particulièrement de l’Inde où il a vécu, étudié (Delhi University) et débuté sa carrière de chercheur. En 2015, il rejoint l’équipe du Lépac et participe aux recherches pour Les Futurs du Monde et Le Dessous des Cartes. Rédacteur de plusieurs articles sur les transformations à l’oeuvre dans le sous-continent indien, il intervient régulièrement dans le cadre de conférences et tables rondes, en français comme en anglais.


SOPHIE EBERHARDT, chercheuse.

Docteure en sciences humaines et sociales, mention géographie et aménagement de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et de l’Université de Strasbourg, historienne de l’architecture (Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et spécialiste du patrimoine mondial, Sophie Eberhardt a rejoint le Lépac pour poursuivre ses recherches sur les villes. Des villes qu’elle ne s’est jamais lassée d’explorer tout au long de son parcours en France, Espagne, Irlande, au Royaume-Uni, Luxembourg et aujourd’hui en République tchèque où elle occupe également un poste de chercheuse (École polytechnique de Prague).


MATHILDE ABEL, chercheuse associée.

Titulaire d’un master d’études européennes de l’Université de la Sorbonne Nouvelle, Mathilde Abel a commencé sa carrière au sein de l’ambassade de France en Espagne, avant de rejoindre la Commission des finances de l’Assemblée nationale en tant que collaboratrice parlementaire. Chercheuse associée au Lépac depuis 2015, elle consacre ses travaux de recherche aux questions de gouvernance inclusive, aux modèles socioéconomiques de demain et aux indicateurs alternatifs de richesse et de bien-être.


TAQWA WARE, assistante de direction.

Bilingue français-anglais, Taqwa Ware est la voix du Lépac au téléphone. Après de nombreuses missions en France et en Australie, elle a rejoint l’équipe en 2012 et gère tous les aspects administratifs relatifs aux activités du laboratoire.