LA MÉTHODE DU LÉPAC

Pour construire ses recherches et guider ses analyses, le Lépac s’appuie sur deux principes de recherche qui fondent sa méthode cartographique.

  • Les événements ne surviennent pas au hasard. Ils sont influencés par ce qui les précède et le territoire où ils surviennent. C’est pourquoi le Lépac intègre les coordonnées historiques et mesure la contrainte géographique des situations qu’il examine.
  • En se succédant et en se superposant, les événements et leurs représentations dessinent « l’ordre du monde ». Pour le rendre intelligible, identifier les tendances longues et définir les choix possibles, le Lépac fait les liens entre le politique, l’économique, l’environnemental, le stratégique, le religieux…

 

LES SAVOIR-FAIRE DU LÉPAC

Depuis sa création en 1992, le Lépac développe ses savoir-faire dans plusieurs directions :

  • analyser les données
  • faire les liens
  • décrypter les représentations
  • transmettre les savoirs

LES ACTIVITÉS DU LÉPAC

Les activités du Lépac se répartissent sur trois secteurs d’activité :

Analyse-conseil

  • audit politique
  • étude diagnostique et prospective sectorielle et/ou géographique
  • expertise géopolitique et géoéconomique
  • études d’orientation et de définition pour l’aménagement des territoires
  • réponses à appels d’offres nationaux et européens

Transmission des savoirs

  • conférences et séminaires
  • enseignement et formation
  • exposition et muséologie
  • produits audiovisuels de connaissance et de vulgarisation
  • conférences vidéo-cartographiques
  • présentations clés en main

Publication-diffusion

  • cartes, articles, ouvrages, atlas
  • travaux graphiques et cartographiques
  • médias, presse, web